Les paroles des savants a son encontre

la parole de Le grand savant Rabi’ ibn Hadi AlMadhkali  a son encontre

رد الشيخ العلامة ربيع بن هادي عمير المدخلي على الضال محمد بن إبراهيم سعدة المصري

إسم الكلمة

حفظ

ترجمة

إن كان يطعن في الدعاة في مصر فهو ضال

traduction de la parole

Le grand savant Rabi’ ibn Hadi AlMadhkali : IL(Mohamad Ibrahim sa’da) est égaré

après la lecture de notre Cheikh Khalid Uthman du témoignage d’ Abou Bakr le taikistanais(que vous trouverez dans ce dossier) au Noble Cheikh Rabi’ Al Madkhali- qu’ Allah le présèrve-
un de nos frères russe lui rendit visite.
Après lui avoir dit qu’il s’asseyait auprès de lui en Egypte.
Cheikh demande : ” qu’a t-il? Que vous dit il? Est ce qu’il critique les prêcheurs (prêcheurs salafis) d’Egypte?
S’il les critique, il est donc égaré ” .

Traduit par:
Abou Obayd Abdassamad Noor
-Le Caire- 23 Rabi AlAkhir 1437-

 

Ses injures a l’encontre des gens de science

بسم الله الرحمن الرحيم
الحمد لله والصلاة و السلام على رسول الله وعلى آله وأصحابه ومن اتبع هداه
أما بعد

Paroles injurieuses de Mohamad Ibrahim l Egiptien a l’encontre de:

1 Cheikh Obayd Al Jabiri:

طعنه في الشيخ العلامة عبيد الجابري حفظه الله

إسم الكلمة

حفظ

ترجمة

محمد بن إبراهيم سعدة يطعن في العلامة عبيد الجابري حفظه الله

traduction:
Il fut poser la question a Mohamed Ibn Ibrahim l Egyptien:
“certains frères questionne a propos de Obayd Al Jabiri? je ne pense pas avoir besoin de parler a son egard, il fut certes ecrit a propos de lui ce qui est suffisant … Il fut ecrit comme refutation a son egard ce qui est suffisant.”

2. des savants d Egypte:

طعنه في أنصار السنة حيث قال أنصار السنة ليس فيهم واحد سالما

إسم الكلمة

حفظ

ترجمة

طعنه في أنصار السنة حيث قال أنصار السنة ليس فيهم واحد سالما

traduction:
Mohamed ibn Ibrahim: “Jama at Ansar assounnah ne sont pas sur la voie dela rectitude et tu ne trouve pas, parmis eux, un seul qui soit viable.”

Notre cheikh Abou AbdilA’laa Khalid Uthman commenta:
” Et ceci fait parmis de son exageration , en effet, il n a pas fait exception de son eminence notre cheikh et pere Hasan AbdalWahhab, ni du Cheikh Adil Assayd et du Cheikh Ali Alwasifi qui ne sont pas en Accord avec eux( cest a dire Ansar Assounnah) Mais plutot refutent leur egarements.”

NDT: Ansar Assounah etait l appellation donne aux Salafis en Egypte. Ce groupe etait reelement base sur la sounnah mais a, par la suite, devie du Manhaj sur lequel ils etaient a l origine a lexeption d un petit groupe d entre eux ce trouvant dans la section du quartier “Abidine” du Caire, A leur tete notre Cheikh et Pere son eminence le Cheikh Hasan Abdalwahhab Albanna

Sa glorification de Al Hajuri et son soutien.

ثناءه وتمجيده للمبتدع الضال يحيى الحجوري

إسم الكلمة

حفظ

ترجمة

ثناءه وتمجيده للمبتدع الضال يحيى الحجوري

traduction:
Mohamed ibn Ibrahim: ” il ( le questionneur) evoque la sortie du Cheikh Yaha Al Hajouri et l’ensemble des frères de Damaj vers al Hudayda. Nous demandons a Allah d’etre doux envers eux et de leur facilite le bien et d’eloigner d’eux le mal et de preserver leurs sangs … et de leur facilite un centre dans un endroit qui sera meilleur … en verite Damaj n’est pas, en elle-meme, sainte et incha’Allah nous demandons a Allah de lui accorder(Al Hajouri) la benediction et de le rafermir sur la verite et incha’Allah il demenagera et ceci est ce que nous esperons et demandons a Allah . Ainsi qu’il fasse qu il y ait un centre dans un endroit meilleur …

NDT: AlHajoury et sont groupe sont bien connus des savant faisant partie de la secte de AlHadadya, il y eut beaucoup de refutations et de mises en garde de nos savants a leur encontre,

Traduit par :
Abou Obayd Abdassamad Noor

– Le Caire- 23 Rabi AlAkhir 1437

Assise ayant eu lieu au domicile du grand savand Cheikh Rabi’ ibn Hadi AlMadkhali – que Allah le preserve-

 

NDT: le contestataire en question dans cette assise est le denome “Majid Almoudallis” connus comme “AlMoudarris” paris les compagnon de Mohammad ibn Ibrahim Sa’da et evoluant sur le meme “Minhaj” que ce dernier.

IMG

traduction:

بسم الله الرحمن الرحيم
الحمد لله والصلاة و السلام على رسول الله وعلى آله وأصحابه ومن اتبع هداه
أما بعد

Nous, signataires ci-dessous, attestons avoir assiste a une assise dans la bibliothèque de Cheikh AlAlama, Rabi’ ibn Hadi ALMADKHALI qu’Allah le préserve et fasse profiter de sa science, a Makka AlMoukarrama (ALAWALI) la nuit du lundi 19 Rabi’ Al Akhir 1435 hijri, en présence de Cheikh Rabi’ ibn Hadi, de Cheikh Hassan ibn Abdelwahhaab Al Banna, de Cheikh Abou Abddal’Alaa Khalid ibn Mohamed ibn Uthman, et nous attestons que Al Alama Rabi’ a dit en défense des deux Cheikh, Hassan ibn Abdelwahhab et Abi Abdala’Alaa contre ceux qui prétendent qu’ils ne sont pas qualifies pour enseigner (qu’ils n’ont pas les compétences requises ou la science requise) et qu’ils n’ont pas étudiés auprès des savants:
“Hassan Al Banna n’est pas qualifie pour enseigner? Lui qui enseignât a l’université de Médine, 20 ans, il n’est pas apte a donner des cours? Eux qui donnent des cours, rédigent des ouvrages, ne sont pas qualifies pour enseigner?
Ceci est une offense et c’est des pires mépris envers eux …
Moi (Cheikh Rabi’), je les sais apte a enseigner, a répandre le manhaj salafi, ainsi qu’a rédiger des ouvrages, et je sais qu’ils sont, inchAllah, salafiyoune et qu’il porte l’étendard de la Salafiya en Egypte et qu’ils ont des ouvrages ainsi que des efforts déployés dans la propagation du manhaj salafi en Egypte et en dehors de celle-ci, et qu’ils sont aptes walilahi lhamd.
Mais plutôt, toi, du fait de ton mépris et de ton injustice envers eux tu dis ces paroles.
Le contestataire (Majid almoudarris) dit : ” j’ai entendu Cheikh Ahmad Najmi qui fut questionné sur celui qui n’a pas pris la science auprès des machaykh, est ce qu’il enseigne? Il répondit : « Non » Et Cheikh Rabi’ de dire : ” Cheikh Ahmad Najmi n’a pas connu ceux-là et s’il les avait connu, il aurait témoigné de leur science. ”
Il dit, aussi, qu’Allah le préserve, faisant l’éloge de Cheik Abou AbdalA’laa Khalid ibn Uthman en réponse au contestataire (Majid almoudarris) : ” Par Allah le Sublime, Khalid a écrit, certes, une réponse (radd) dans un tome volumineux en 3 nuits, ce n’est pas de la science, toi en 20 ans tu n’a même pas écrit une seule page en réponse aux gens de l’innovation. ”
Et Allah est témoin de ce que nous disons.
(Chacun des signataires a laisse son numéro de téléphone afin que celui voulant s enquérir de la véracité de ces dires puisse le faire)

Cheikh Hassan ibn Abdelwahhab Al Banna

Abu Ali Faraj Miftah Ali “ALIBY”
Hussein Mohammad AbdAllah El Ethyopi

Abdullah Khalifa Bouraki
Falih Chaawi Almatri

Mahmud Alsayd Albachir Albatisi

Traduis par:
Abou Obayd Abdasamad Noor
Le Caire- 1435-